Je m’appelle Martin.

J’ai deux ans et demi, j’ai été opéré à l’âge de 3 semaines pour vaincre la maladie, l’hydrocéphalie.

Je porte et porterai toute ma vie, un tuyau qui est dans le cerveau vers le ventre ce qu’on appelle la dérivation ventriculo péritonéale.

D’après les examens et l’IRM, j’ai eu un AVC prénatal.

Les séquelles sont, pour l’instant car je n’ai que deux ans et demi, une hémiparésie spastique droite et des crises d’épilepsie.

Je fais régulièrement des stages intensifs de CME , Cuevas Medek Exercices et d’éducation conductive.

Après chaque stage, toute la famille et proches ont vu mes progrès.
Mes parents ont beaucoup dépensé pour ces stages depuis un an et demi (logement, trajet, stage , ..)
Bientôt, je commencerai l’équithérapie qui n’est pas gratuit.

Mes parents ont fait beaucoup de recherches sur ma maladie et mon handicap. Beaucoup des soins et de rééducations ne sont pas remboursés.

Depuis l’âge de 11 mois, je fais des crises d’épilepsie partielle et absence. Je prends un traitement.

Je n’utilise pas beaucoup la main droite, c’est trop dur pour moi de jouer avec une main.

Je demande souvent l’aide de mon entourage.

La marche est presque acquise, la spasticité m’empêche de marcher normalement. Je ne saute pas, ne cours pas, ne me lève pas seul.
Mon pied droit n est pas assez souple et je marche parfois en pointe (valgus), de ce fait, je tombe souvent.

Tant que je grandirai, la spasticité s amplifiera et sera de plus en plus douloureuse. La spasticité pourrait entraîner des déformations de la jambe et du pied droit.

Je communique beaucoup en langue des signes, je dis quelques mots.

C’est pourquoi mes parents ont décidé de créer l’association « L’ambition de Martin » afin de nous aider financièrement pour que je puisse recevoir les soins et faire des rééducations non reconnu par le système de la sécurité sociale française (non remboursés) et d’avoir des matériels qui m’apporteront le confort.